Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2013

CLOS FILLOL. CONSEIL SYNDICAL DU 19/12/2013.

Quatre présents .  

Avis du conseil sur les points à l’ordre du jour de l’assemblée générale.

En cas d’absence, il est très important de remettre un pouvoir à un copropriétaire, le contrat de syndic s’achevant le 31/12/2013.

 

Résolution 5. Les comptes sont bien tenus. Les frais d’avocat Redlink de 1578.72 € ne sont pas à payer par le syndicat de copropriétaires mais par la débitrice.

Les frais de poste sont compris dans le forfait du syndic et ne doivent pas apparaître en surplus.

Résolution 6. Notre syndicat n’a aucun intérêt à donner le quitus au syndic, surtout si l’on considère la situation des impayés.

Résolution 7. Avant d’approuver le renouvellement du contrat de syndic, il faut revoir le paragraphe « contentieux », page 32. La gestion des impayés doit devenir rigoureuse avec des délais d’intervention précisés et appliqués et des choix d’actions hiérarchisés.

Résolution 9. Il faut s’abstenir. Le syndic est seul responsable du traitement des impayés de charges (à l’exception de la vente forcée) et les copropriétaires n’ont pas à engager leur responsabilité sur un vote de procédure, afin de ne pas s’exposer à des frais éventuels qui ne leur reviennent pas.

Résolutions 10 et 11. La vente forcée a peu de chance d’aboutir en justice, la somme due étant trop éloignée du prix de l’appartement. Engager de préférence une prise d’hypothèque aux frais de Madame la débitrice, afin qu’en cas de vente, notre syndicat ne perde pas  son argent.

Résolution 12. C’est au syndic de définir le montant de la créance de Madame la débitrice en veillant à y introduire les 2 trimestres de charges à venir concernant cet exercice, selon la loi SRU 2000. Nous pourrons voter après cette information.

Résolution 16. Voter contre les fonds de réserve  (je ne pense pas qu’ils soient obligatoires sinon nous ne pourrions pas nous y opposer : j’aurai l’information pour l’AG)

Résolution 17. L’abri de jardin ne peut être approuvé pour 2 raisons : en situation grave d’impayés, les travaux sont suspendus puisqu’ils risqueraient d’accroître les impayés. Notre copropriété est légalement en difficulté puisque les impayés dépassent 25% du budget annuel, à la date d’aujourd’hui, nous relevons donc, en théorie, d’un administrateur judiciaire !!! D’autre part, au lieu de cet abri de jardin, il est sans doute possible d’envisager d’intégrer le renfoncement de l’entrée principale au  local- poubelles existant par la pose d’une cloison.

Résolution 18. La pose de 2 prises électriques dans le parking pour pouvoir passer l’aspirateur peut être soumise au vote.

Résolution 19. Notre choix s’est porté sur le banc 4, type banc public, à pieds métalliques, moins cher que la réfection. Nous en reparlerons !

Résolution 20. L’installation de la fibre optique demande d’avoir davantage de précisions sur les relations entre les divers intervenants.

Résolution 22. Installation d’une nouvelle clôture : elle est obligatoirement différée du fait de la situation des impayés. Elle reste en attente parce qu’elle améliorerait en effet la sécurité et l’aspect de la résidence. Il nous paraît utile de voter ce soir-là le changement de code du digicode et la fermeture de la porte d’entrée 24 H/24, pour éviter les intrusions de personnes étrangères à la copropriété.

 

Le conseil syndical va renégocier certains contrats afin d’en limiter les augmentations systématiques.

Solidairement. Annie Keszey

Les commentaires sont fermés.